La valeur et l’importance du mentorat
La valeur et l’importance du mentorat

Le mentorat n'a jamais été aussi essentiel aux entreprises et à la société qu'aujourd'hui.

Plus de 20 % de la population canadienne active étant admissible à la retraite au cours des cinq prochaines années1, une pénurie de main-d'œuvre imminente risque d’être le moindre de nos soucis.
Compétences. Savoir-faire. Expertise. Expérience. Ce sont là les pierres angulaires de la mémoire collective de notre économie.

Compétences. Savoir-faire. Expertise. Expérience. Ce sont là les pierres angulaires de la mémoire collective de notre économie. Ce sont les actifs incorporels que les entreprises commenceront à perdre en raison de l'hémorragie lente, mais constante, des capacités et du potentiel, à mesure que les membres les plus expérimentés de leur équipe tirent leur révérence les uns après les autres.

Les travailleurs qui prennent leur retraite emportent plus que leurs effets personnels lorsqu'ils vident leur cubicule, leur bureau ou leur casier. Ces pierres angulaires que sont les compétences, le savoir-faire, l'expertise et l'expérience partent avec eux.

Et alors? Il y a toujours les manuels. Il ne manque pas de matériel de cours, de certifications professionnelles, de formations en ligne et d'interminables tomes regorgeant de faits concrets, de chiffres, de procédures opérationnelles et d'études de cas. Ces outils sont tangibles, accessibles et abondants.

Ce sont précisément les actifs incorporels qui seront perdus lorsque chacun de ces travailleurs qualifiés prendra sa retraite et emportera avec lui des décennies d'intuition et d'instinct acquis et accumulés, une compréhension profonde de son métier et de l'interconnexion complexe de ses parties mobiles et de ses intervenants, ainsi que les réseaux professionnels qui servent de points de contact au cours de toute longue carrière.

Les actifs incorporels ne peuvent être transmis facilement sans mentorat.

Ces actifs incorporels ne peuvent être transmis facilement sans mentorat. Bien que le mentorat soit un concept d'affaires qui commence à peine à connaître une renaissance, son importance en fait un sujet de premier ordre aux conférences sur les RH partout dans le monde.

Il ne suffit pas d'attendre de votre employeur qu'il mette en place un programme de mentorat organisé. Bien que cela soit toujours un plus – au contraire, le mentorat, comme l'éthique des affaires, la transparence, l'ouverture et l'engagement communautaire sont aussi des responsabilités personnelles essentielles. Les vôtres et les miennes.

Faites passer le message. L'impact de votre carrière sur les autres fait partie intégrante de votre legs – non seulement peut-il aider un jeune professionnel talentueux, mais l'acte de mentorat est porteur d'enseignement. La probabilité qu'un mentoré devienne à terme un mentor est nettement plus élevée.

Le mentor y trouve aussi son compte. Une vie bien vécue comprend aussi une vie bien travaillée, et ce travail n'est pas complet, ou correct, tant que la responsabilité du mentorat que nous portons tous n'est pas acquittée.

Le mentorat occupait autrefois une place beaucoup plus importante dans la société. Avant que la somme des connaissances mondiales ne soit disponible en ligne, avant l'enseignement supérieur et les écoles professionnelles, avant la formation sur le tas – en fait, il y a des siècles – c’est grâce au mentorat et à l'envers de cette médaille, l'apprentissage, que les carrières étaient possibles. C'est ainsi que les grands bâtiments étaient possibles – c’est ainsi que les connaissances pratiques étaient transmises.

Notre facilité d’accès à l’éducation et la tendance qu’a la société d’être plus fractionnée et polarisée ont affaibli notre réflexe de mentorat.

Notre facilité d'accès à l'éducation et la tendance qu’a la société d’être plus fractionnée et polarisée ont affaibli notre réflexe de mentorat. Ce n'est pas nécessairement une conclusion irréversible et inévitable, mais plutôt un symptôme de l'impact de la modernité sur les interactions et les relations humaines.

C'est par nécessité que le mentorat fait aujourd'hui une réapparition audacieuse. C'est une idée qui peut rendre nos jeunes talents plus résilients, mieux préparés, plus curieux, plus créatifs, et qui les prépare mieux à la réussite.

Les connaissances sont censées être transmises. Vos compétences, votre expérience, voire l'ensemble de votre travail, prendront un nouveau sens et deviendront pertinents entre les mains et dans l'esprit des autres.

Ce que les professionnels chevronnés doivent faire est simple. Faites passer le message. Transmettez-le. Provoquez, protégez, inspirez et guidez la génération en attente.

Les entreprises en tireront profit, mais nous en bénéficierons tous.

Voici quelques précieuses ressources de mentorat qui pourraient vous inspirer :

https://www.reseaumentorat.com

https://www.mentoringcanada.ca/fr

https://www.mentorcity.com/fr


Une note personnelle de l'auteur

Sœur Frances Timmons fut ma mentor. Véritable nonne moderne, elle recouvrait mon bureau et me remplissait la tête de livres et d'auteurs dont je n'avais jamais entendu parler – science-fiction, romans historiques et œuvres obscures qui auraient dû être excellentes. Elle m'a aussi encouragé à écrire. Elle évitait de corriger mes fautes de grammaire car elle croyait qu'il fallait tomber pour se relever. J'étais en 9année et je n'avais aucune ambition de devenir écrivain – la science était ma destinée.

Après un parcours sinueux dans le domaine des beaux-arts, un diplôme spécialisé en design et des années en qualité de directeur artistique au sein de grandes agences de publicité, je suis soudainement et tout naturellement devenu écrivain.

J'ai eu la chance de parler à Sœur Frances de sa grande influence sur moi avant son décès en 2013. Je ne sais pas où je serais aujourd'hui sans sa présence dans ma vie.

 

Références :

  1. https://www150.statcan.gc.ca/n1/daily-quotidien/220427/dq220427a-fra.htm