I.A. Au-delà de l’automatisation et l’intelligence

I.A. Au-delà de l’automatisation et l’intelligence

Les organisations qui adoptent et exploitent l’automatisation, la robotique et les systèmes intelligents disposent d’un avantage concurrentiel majeur. Elles ont compris comment la collaboration entre l’homme et la machine augmente, plutôt qu’elle ne remplace, notre propre intelligence et nos propres capacités. 

Il était une fois 2 

L’essor de la civilisation coïncide avec la création d’outils qui amplifient les capacités cognitives et physiques des êtres humains. C’était vrai hier avec la machine à vapeur, les métiers à tisser mécaniques et l’ordinateur personnel, cette « bicyclette pour l’esprit » (Steve Jobs). Ça l’est aujourd’hui avec les robots imitant le corps humain et les systèmes d’intelligence artificielle simulant des fonctions de l’intelligence humaine.  

Les entreprises utilisent ces systèmes pour accroître la rentabilité et la productivité en automatisant leurs processus, de la comptabilité à la production en passant par le service à la clientèle. Les gouvernements les utilisent à des fins d’automatisation de prise de décision dans les services publics, de la prestation à la gestion de l’admissibilité. 

Entreprenant une nouvelle ère de collaboration entre l’humain et les outils qu’il invente, les machines et systèmes d’intelligence artificielle. 

Un état d’esprit en action 

Les systèmes d’intelligence artificielle et la collaboration personne-machine sont des vecteurs d’innovations et de co-innovations dans tous les secteurs d’activité. Leurs domaines d’application sont aussi divers que le transport, le commerce, la finance, le gouvernement, la fabrication, l’éducation, la médecine et le droit. Ils édifient des organisations dans lesquelles humains et machines travaillent au sein d’environnements mixtes, réels et virtuels, exploitant l’information issue de données massives.  

Propulsées par l’algorithmique de pointe et les capacités de traitement infonuagiques à grande échelle (hyperscale computing), ces organisations de nouvelle génération créent la nouvelle ère de la technologie des entreprises. 

Si la transformation numérique a remodelé modèle et processus d’affaires traditionnels, les systèmes d’intelligence artificielle et la collaboration personne-machine vont au-delà : ils métamorphosent l’activité humaine, notre conception de l’apprentissage et ce faisant, l’idée même que nous nous faisons d’une entreprise.  

Les entreprises qui exploitent le plein potentiel des systèmes d’intelligence artificielle font plus qu’automatiser leurs processus métiers. 

Au-delà de l’automatisation 

Des entreprises qui exploitent les systèmes d’intelligence artificielle: 

  • Facilitent la collaboration entre les personnes et les systèmes  
  • Investissent afin de conduire les humains et les systèmes à mieux communiquer et interagir 
  • Changent pour apprendre et apprennent à changer 
L’IA est bien plus qu’une simple automatisation – c’est un levier de croissance et un avantage concurrentiel. Elle multiplie le potentiel, simplifie les processus et offre aux entreprises un meilleur rapport qualité-prix. 
RÉALISATION
Des tâches automatisées de production, de contrôle et de supervision lorsque l’humain a besoin d’assistance  
SOUTIEN
Dans la prise de décision en accomplissant des tâches d’analyse prédictive et de modélisation complexes impliquant de multiples variables 
SUBSTITUTION
À l’humain pour intervenir dans des environnements dangereux ou hostiles 
ASSISTANCE
Pour l’humain lorsque ses capacités sont limitées ou insuffisantes pour accomplir certaines tâches 
CRÉATION
D’une expérience client personnalisée ouvrant le champ des possibilités en matière de produits et services sur mesure 
COLLABORATION
Avec l’humain en générant des idées affinées au fil des itérations et des projets pilotes menant à des solutions novatrices 

On pourrait multiplier les exemples où la collaboration personne-machine nourrit l’amplification de capacités complémentaires allant bien au-delà de l’automatisation robotisée de processus physiques, décisionnels ou d’affaires. 

Si les entreprises intègrent les systèmes d’intelligence artificielle pour automatiser leurs activités, l’exploitation de ces systèmes dans l’unique but d’assurer une croissance plus rapide et à moindres coûts limite grandement le potentiel d’innovation et de transformation qu’ils recèlent. 

Les avancées technologiques décisives des derniers millénaires résultent de l’accomplissement de tâches nouvelles pour l’humain, et non de l’automatisation de ce qu’il réalisait déjà.  

Prendre le train en marche ou rester sur le quai 

Les entreprises qui retardent leur investissement dans les systèmes d’intelligence artificielle prennent du retard sur leurs concurrents et, à la vitesse à laquelle évoluent des technologies comme l’apprentissage automatique et profond, la vision par ordinateur, la reconnaissance vocale ou le traitement du langage naturel, elles risquent de ne jamais pouvoir le combler. 

D’ici 2025, l’IA et “le machine learning” augmenteront la productivité du travail de 37% 

Si l’automatisation robotisée fait gagner en efficacité opérationnelle et rendement financier, la collaboration personne-machine crée des avantages concurrentiels insoupçonnés. Qu’il s’agisse d’atteindre des objectifs de réduction de coûts, d’augmenter les revenus, d’améliorer l’expérience client, d’accroître l’efficacité opérationnelle ou d’inventer de nouveaux services, produits et modèles d’affaires, les entreprises qui profitent le plus des systèmes d’intelligence artificielle fondent leur stratégie sur l’amplification mutuelle de capacités complémentaires. 

Les organisations qui voient grand, acceptent l’échec et agissent rapidement pour faire des améliorations ont un avantage concurrentiel considérable. 

Il est d’ores et déjà acquis que les organisations qui exploitent l’automatisation, la robotique et les systèmes intelligents bénéficient d’un avantage concurrentiel décisif, car elles comprennent que la collaboration personne-machine augmente l’intelligence et les capacités humaines, plutôt que de s’y substituer. 

Comment y parviennent-elles?  Elles voient grand, échouent et s’améliorent rapidement.

La co-innovation : collaboration personne-machine

La co-innovation : collaboration personne-machine La collaboration personne-machine…perçoit,apprend,mémorise,comprend,décideet applique les connaissancesde telle sorte qu’elle procure à…

LIRE LA SUITE

La Loi 25, les données, et vous. La conformité est facile. L’échec, coûteux

Voici ce que vous devez savoir. Maintenant.  La législation québécoise sur la protection et la…

LIRE LA SUITE

Cofomo déploie des services de virtualisation des données en collaboration avec Denodo

Montréal, 7 novembre 2022Service de nouvelles de Cofomo (SNC) Cofomo, une chef de file canadienne des…

LIRE LA SUITE

IA : service ou servitude?

IA : service ou servitude? Pour ceux qui sont attentifs à ce genre de choses, peu…

LIRE LA SUITE